• Sociologie narrative ?
    • Ne faut-il pas imaginer de nouvelles formes, une façon de sociologiser dans et par la narration ?
  • Lectures buissonnières
    • Pour reconstituer le trésor perdu de la littérature du réel. Vous avez rendez-vous avec certains livres mais vous ne savez pas qui ils sont.
  • Images et sons
    • Cette rubrique entend s’interroger sur ce que nous voyons et ce que nous entendons lors de nos enquêtes, ce qui nous frappe l’esprit parce que « ça nous regarde ».
  • Archives
    • Tous les textes publiés sur le site classés par titre et noms d’auteur(e)s. Le début d’un thésaurus à enrichir au fur et à mesure des nouvelles productions.


  • Fragments du monde
    • Penser et comprendre, voilà l’affaire de « Fragments du monde », de celles et de ceux pour qui s’enquérir a plus d’importance que de prononcer 
  • Nos rencontres
    • Nos rencontres, nos différents moments d’échanges, en présence ou à distance.
      Nos activités liées au GT35 Sociologie narrative de l’AISLF




Liens
Maison Albert Londres
Dire le travail
Non fiction
Agencements
Casiers
Université buissonnière




Sociologie(s) publique(s) ?




Projet chômage




Des récits de papier aux récits 2.0




Dernières publications


Publié dans
Lectures buissonnières

par Jean-François Laé

18 juin 2024
Vous avez dit "s’en sortir" ? Lectures de Gaspard Lion et de Victor Collet


Photographie : Au camping © Jean-Luc Bertini
Une certaine pauvreté en milieu rural sait se faire discrète. Dispersée, sans crier gare, au milieu de champs et de forêts, non loin de petites villes périurbaines, quelques campings donnent priorité à ceux qui disposent d’une caravane, d’un mobile home, pour s’y installer à l’année. Le sociologue Gaspard Lion a observé cinq d’entre eux en région parisienne. Simultanément, dans un milieu au contraire très urbain, le politiste Victor Collet fait le bilan de l’insalubrité de Marseille, des effondrements d’immeubles et autres marchands de sommeil.
Publié dans
Fragments du monde

par Annick Madec

18 juin 2024
Rendre hommage : saluer avec respect

Le promeneur solitaire (ou pas) qui, à l’image de Jean-Jacques Rousseau, vient méditer sur la nature humaine en visitant, à Brest, un cimetière civil accueillant le plus grand carré militaire de France, peut rester perplexe devant un petit arbre au pied duquel sont installées des ardoises. Une liste de noms est peinte sur ces ardoises ainsi que des dates de naissance et de décès. Sur une autre ardoise, on peut lire « Collectif Dominique ».
Publié dans
Sociologie narrative ?

par Annick Madec et Emilie Potin

18 juin 2024
Les petits conseils de Raymond Carver

Cette collection de citations est extraite du chapitre « Relations » dans N’en faites pas une histoire (Points, 1996 (1991), p. 160-170).
Raymond Carver y décrit son processus de sélection pour la constitution d’une anthologie de nouvelles en 1984.
"En écriture comme dans la vie, bannissez le flou."
Publié dans
Fragments du monde

par Anna Reux

17 juin 2024
"Tu peux faire une croix"


Ce récit tente de saisir le rythme du souffle d’une journée dans la vie d’une thésarde mère de famille de trois adolescents, séparée et en concubinage qui vit dans une des 22 communes d’Orléans Métropole. Ce texte souhaite illustrer que le politique est l’espace qu’il y a entre soi et l’autre (Hannah Arendt). Dans l’espace-temps réel d’environ 28h, les transactions auxquelles participe cette femme relèvent de la dimension du « care » envers elle-même, envers un inconnu, envers sa famille, envers ses amies et collègues, envers le corps éducatif, envers son automobile, envers son alimentation avec tous les paradoxes que cela implique et toutes les conséquences politiques qui en découlent.
Publié dans
Nos rencontres

par Collectif

11 mars 2024
SocioSquat - 15/03/24 - Rennes - Rencontre avec François Bégaudeau

Publié dans
Images et sons

par Fatoumata Hane

16 février 2024
Réécriture. "Au départ, je voulais pas partir"


D’après la photo de Miriam Bovi illustrant le texte de Mélanie Duclos, "Au départ je voulais pas partir", Fatoumata Hane imagine un récit autour de cette pirogue, objet du quotidien, outil de travail, qui devient le mode de déplacement pour traverser les mers, ces embarcations devenues symboles de l’exil et de ses dangers.
Publié dans
Images et sons

par Aude Rabaud

16 février 2024
Réécriture. Fleurir des mains... ?


Lors de l’atelier "En quoi ça me parle ?" du 18 décembre 2023, Aude Rabaud propose une réécriture d’un texte de Fabien Deshayes et Jean-François Laé, "Offrir des fleurs". En choisissant une photo en particulier, elle déplace ainsi le point de vue : d’hommes qui s’apprêtent à offrir des fleurs, elles décident plutôt d’imaginer des hommes qui reçoivent des fleurs, fleurs qu’ils tiennent dans leurs mains.
Publié dans
Images et sons

par Collectif

28 janvier 2024
Toute une histoire #4. Des chiffres et des lois


On dit souvent que les mots sont importants mais les chiffres aussi ! Aujourd’hui, en cette nouvelle année 2024, dans Toute une histoire ! ce sont les sondages qui nous interpellent, certains fièrement brandis quand ils vont dans le sens d’une proposition de loi, d’autres qu’on laisse cachés au fond du tiroir. Ainsi 80 % des Français et des Françaises seraient favorables à la loi immigration, ce qui justifierait d’avoir voté cette loi le 19 décembre 2023.
Alors oui en effet, elle a été votée… mais on peut aussi se demander dans quelles conditions ? Qu’est-ce que ça dit du fonctionnement ou dysfonctionnement de nos institutions, et de la démocratie de manière générale ? Dernièrement, il y a eu plusieurs tribunes dans nos pages locales dont Annick a envie de faire toute une histoire.
Publié dans
Images et sons

par Collectif

31 décembre 2023
Toute une histoire #3. No pasaran !


Dans l’actualité, depuis un certain moment, ça ne vous aura pas échappé que l’extrême droite se sent pousser des ailes : attaque de soirée pour la Palestine à Lyon, défilés nationalistes dans des bourgades, localement des concerts néo-nazis en Bretagne, attaques et intimidations d’élus locaux, ratonnades dans les quartiers populaires à Romans sur Isère... bref beaucoup trop, et pas qu’en France. Il y a 21 ans maintenant, le 21 avril 2002, Jean-Marie Le Pen accédait au second tour face à Jacques Chirac. Retour sur cette actualité avec une électrice, Christine, qui avait choisi d’en faire toute une histoire.
Et puisque l’extrême droite est plus qu’actuelle en Argentine avec l’élection de Javier Milei, Lucia nous invite à ne surtout pas nous endormir avec une chanson pour les petits et les plus grands.
Publié dans
Nos rencontres

par Collectif

18 décembre 2023
Atelier : En quoi ça me parle ?

Le lundi 18 décembre à 13 h, par un temps gris, voire pluvieux, mais confortablement installé·e·s chez nous, nous nous sommes retrouvé·e·s en visioconférence pour répondre à une question : « En quoi ça me parle ? ». Voici les règles du jeu :
1 – Choisir un document sur le site de l’Atelier, une photo, un texte, une vidéo, une BD, etc.
http://sociologie-narrative.lcsp.univ-paris-diderot.fr/
2 – Envoyer votre choix au groupe d’ici le 4 décembre pour que les autres puissent en prendre connaissance avant la rencontre et nourrir l’échange.
3 – Le 18 décembre, présenter oralement en 10 minutes ce que dit, pour vous, ce matériau, en quoi il vous parle.
4 – A l’issue de cet exposé, un échange aura lieu avec l’ensemble des personnes présentes, vous pouvez bien sûr choisir un document dont l’auteur/l’autrice est présent·e le 18 décembre, cela permettra également d’aborder les pratiques d’écriture.
Publié dans
Fragments du monde

par Claudia Girola

3 décembre 2023
Au bord de l’archive (1)

En temps de violences, d’incertitudes et de tristesses, on ne sait pas comment laisser émerger le bonheur qui nous envahit à la suite d’un événement, d’un fait, d’une expérience vécue ou d’une bonne nouvelle reçue, au milieu du bourbier. C’est possible ? Comment transmettre à autrui une émotion positive, singulière, en temps de guerre et d’incompréhension, sans qu’elle soit mal interprétée ? Ou qu’on soit jugés déplacés, superficiels ou insensibles à la douleur générale, nécessaire ?
Mais le bonheur est têtu, tout comme le sont souvent les sentiments sombres ou la vengeance irrépressible. Je parie sur un bonheur obstiné au milieu de la ténacité des ténèbres. C’est notre histoire qui se tisse dans cette lutte oscillatoire permanente. Aujourd’hui j’ai décidé de vous raconter et de partager une histoire heureuse, de devenir une « conteuse » car comme le disait Walter Benjamin « conter n’est pas seulement un art, c’est aussi une dignité ». Et nous en avons besoin.
Publié dans
Images et sons

par Collectif

27 novembre 2023
Toute une histoire #2. Qui sème le vent ?

27 juin 2023. Nahel, 17 ans, franco-algérien, meurt lors d’un contrôle routier, d’un tir à bout portant effectué par un policier. Des jeunes, et des moins jeunes - incroyable mais vrai ! - font toute une histoire de cette mort filmée sur un portable. Un mort de plus, une histoire de plus, qui restera dans des mémoires où s’accumulent des décennies de violences policières qui entraînent régulièrement ce que les spécialistes appellent des violences urbaines.
Publié dans
Fragments du monde

par Annick Madec

21 novembre 2023
Les bons comptes font les joyeux Noël

Alors Noël, on commence maintenant, après la Toussaint. Pour le repas, on tourne, une année, c’est mon frère qui prend l’apéro, ma sœur les boissons, moi, le dessert, l’année d’après, on change. Mais tous les ans, c’est ma mère qui paie la viande. Sauf l’année dernière, c’était pas la viande. Nous, on ne se prend pas la tête avec le repas et tout le tralala de Noël.
Publié dans
Images et sons

par Collectif

21 novembre 2023
Cyberbulles

Comment raconter les infractions numériques qui concernent les mineurs ? Et par qui souhaitons-nous être lus ? Partant du constat que les formats des rapports de recherche ne sont pas adaptés à une diffusion élargie, nous avons fait le pari avec les éducateurs de la PJJ que quelques planches de bande-dessinée permettraient de « ramasser » le propos, de l’imager et de le partager plus facilement dans les milieux professionnels, auprès des jeunes et aussi des familles.
Plusieurs séances ont permis de définir collectivement ce qui nous paraissait important et la mise en BD a été confiée à Pierre Nocerino.
Publié dans
Images et sons

par Collectif

16 novembre 2023
Toute une histoire #1 - Etudier le ventre vide : la précarité étudiante


Au nom de quoi certains événements donnent lieu à toute une histoire alors que d’autres sont passés sous silence ? Qui décide de ce qui fera la une ? Comment passe-t-on du fait divers à une affaire ? Pourquoi certaines disparitions n’ont le droit qu’à une ligne dans le quotidien régional et d’autres ouvrent les éditions nationales ?
C’est pour réfléchir à toutes ces questions que nous nous réunissons sur Radio U une fois par mois, parfois avec des invité·e·s, avec la volonté de réfléchir à cette question, mais aussi de parler de ce qui, selon nous, devrait faire toute une histoire.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15 |